Page:La Fontaine - Œuvres complètes - Tome 2.djvu/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


AVERTISSEMENT PROVISOIRE.


(Ce feuillet devra être supprimé aussitôt que tout l’ouvrage aura paru.)


Le désir de mettre à profit, pour la préface, les observations recueillies dans le courant de notre travail, nous a fait ajourner la publication du tome I, mais il est indispensable d’indiquer dès à présent le plan que nous avons suivi.

En général, notre texte est, pour chaque ouvrage, la reproduction rigoureuse de celui de la dernière édition publiée sous les yeux de La Fontaine ; lorsque par un motif quelconque, il n’a pu en être ainsi, les notes l’indiquent.

Nous avons corrigé les fautes d’impression évidentes, mais les bizarreries orthographiques ont été soigneusement respectées. Dans le même conte, le même mot se trouve souvent sous deux ou trois formes ; nous avons pris grand’peine pour les conserver toutes : choisir la plus moderne c’étoit rajeunir notre auteur ; adopter la plus ancienne, c’était donner à ses œuvres un aspect archaïque qu’elles ne doivent pas avoir.

Les notes sont destinées à faire connoître le texte suivi pour chaque pièce, et à indiquer les variantes et les rapprochements littéraires. On n’y doit rien chercher de plus. Il ne faut pas que le commentateur vienne à chaque instant coudoyer le poète ; ils ont trop à perdre, l’un et l’autre, à ce voisinage. Une table des noms propres contenant les renseignements historiques indispensables, un lexique consacré à l’explication des mots difficiles ou curieux, nous ont permis de ne point encombrer le bas des pages ; nous pourrons ainsi nous étendre autant qu’il sera nécessaire, et nous éviterons les répétitions.

Faire une note chaque fois que nous nous écartions des éditions modernes, et de celles de M. Walckenaër en particulier, en suivant les textes originaux, eût été impossible. Nous espé-