Page:La Fontaine - Fables, Mame 1897.djvu/16

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


veut pas qu’un écrivain s’opiniâtre contre l’incapacité de son esprit ni contre celle de sa matière. Jamais, à ce qu’il prétend un homme qui veut réussir n’en vient jusque-là ; il abandonne les choses dont il voit qu’il ne saurait rien faire de bon :

Et quæ
Desperat tractata nitescere posse, relinquit.

C’est ce que j’ai fait à l’égard de quelques moralités du succès desquelles je n’ai pas bien espéré.