Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 1.djvu/135

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
72
FABLES CHOISIES.


Je les conſacrerois aux menſonges d’Eſope :
Le menſonge & les vers de tout temps ſont amis.
Mais je ne me crois pas ſi cheri du Parnaſſe,
Que de ſçavoir orner toutes ces fictions :
On peut donner du luſtre à leurs inventions :
On le peut, je l’eſſaye, un plus ſçavant le faſſe.
Cependant juſqu’icy d’un langage nouveau
J’ay fait parler le Loup, & répondre l’Agneau.
J’ay paſſé plus avant ; les Arbres & les Plantes
Sont devenus chez moy creatures parlantes.
Qui ne prendroit cecy pour un enchantement ?