Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 1.djvu/177

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
114
FABLES CHOISIES.


Penſes-tu lire au deſſus de ta teſte ?

Cette avanture en ſoy, ſans aller plus avant,
Peut ſervir de leçon à la pluſpart des hommes.
Parmi ce que de gens ſur la terre nous ſommes,
Il en eſt peu qui fort ſouvent
Ne ſe plaiſent d’entendre dire,
Qu’au Livre du Deſtin les mortels peuvent lire.
Mais ce Livre qu’Homere & les ſiens ont chanté,
Qu’est-ce que le hazard parmi l’Antiquité ?
Et parmi nous la Providence ?
Or du hazard il n’eſt point de ſcience.
S’il en eſtoit, on auroit tort
De l’appeller hazard, ni fortune, ni ſort,
Toutes choſes tres-incertaines.
Quant aux volontez ſouveraines