Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 1.djvu/213

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
150
FABLES CHOISIES.


Pauvres gens, idiots, couple ignorant & ruſtre.
Le premier qui les vid, de rire s’éclata.
Quelle farce, dit-il, vont joüer ces gens-là ?
Le plus aſne des trois n’eſt pas celuy qu’on penſe.
Le Meuſnier à ces mots connoiſt ſon ignorance.
Il met ſur pieds ſa beſte, & la fait détaler.
L’Aſne, qui gouſtoit fort l’autre façon d’aller
Se plaint en ſon patois. Le Meuſnier n’en a cure.
Il fait monter ſon fils, il ſuit, & d’aventure
Paſſent trois bons Marchands. Cet objet leur déplut.
Le plus vieux au garçon s’écria tant qu’il put :