Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 1.djvu/253

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
190
FABLES CHOISIES.


Je voy bien, dit-il, qu’en effet
On vous donne icy la victoire :
Mais l’Ouvrier vous a déçus,
Il avoit liberté de feindre.
Avec plus de raiſon nous aurions le deſſus,
Si mes confreres ſçavoient peindre.