Page:La Fontaine - Fables choisies, Barbin 1692, tome 3.djvu/16

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



II.

Le mal marié.



QUe le bon ſoit toûjours camarade du beau,
Dés demain je chercheray femme ;
Mais comme le divorce entre eux n’eſt pas nouveau,