Page:La Madelène - Le comte Gaston de Raousset-Boulbon, sa vie et ses aventures, 1859.djvu/70

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


IX

Parmi les membres fondateurs de la société Restauradora, figuraient M. Levasseur, ministre de France à Mexico, et M. Aguilar, gouverneur constitutionnel de Sonore.

Le ministre de France s’intéressait vivement au succès d’une entreprise qui, selon ses expressions, n’avait pas pour but de satisfaire seulement un intérêt personnel. Dans sa pensée, l’expédition d’Arizona n’était qu’une tentative. Le succès devait ouvrir une terre de plus à l’émigration de tous les pays où la terre manque au travail de l’homme. C’était une grande et généreuse idée dont il est superflu de montrer les conséquences sociales. M. de Raousset s’y dévouait avec enthousiasme ; le gouvernement mexicain avait promis de favoriser la colonisation, et les peuples de la Sonore la considéraient comme un bienfait providentiel.

M. Levasseur remit à M. de Raousset des lettres de recommandation pour M. le consul de France à San Francisco, pour l’agent consulaire de France à Guaymas, pour le général Blanco, chef militaire de la province de Sonore, pour M. Aguilar, gouverneur constitutionnel, et pour M. Cuvillas, gouverneur par intérim. Ces trois fonctionnaires avaient fait, en faveur de l’émigration, les plus chaudes protestations de protection et d’appui.