Page:La Patrie - Le déplacement d'une importante industrie, 13 juillet 1907.djvu/6

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


pour son propre compte. Au début il ne se livra pas à l’industrie qu’exploite aujourd’hui la maison Viau. Il débuta dans le commerce de farine, la matière première qui entre aujourd’hui dans la fabrication des produits Viau. M. Viau était doué de trop de qualités, qui font l’homme d’affaires pour ne pas réussir dans l’entreprise qu’il avait conçue et réalisée ; aussi son commerce devint-il prospère en peu de temps.

Après trois ans passé dans le commerce de farine, il organisa une boulangerie considérable, qui à cette époque figurait au premier rang. À ce moment-là il s’associa dans ce nouveau commerce, un monsieur Viger, qui était alors son comptable.

En 1874, ce dernier s’étant retiré du commerce, M. Viau resta seul intéressé et fonda la maison Viau et frère. C’est aussi vers ce moment qu’il ajoute à la fabrication du pain, celle des biscuits. Cette dernière industrie prit en peu de temps des proportions considérables ; le développement de cette branche s’affirmant toujours de plus en plus, M. Viau résolut d’abandonner la fabrication du pain.