Page:Labiche, Delacour, Choler - Les Chemins de fer, 1867.djvu/44

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Ginginet, avec importance.

Vous me remettrez une note…


Jules.

Donnez-moi votre premier bordereau… je vais recopier vos numéros par ordre.


Ginginet.

Le voici… Vraiment, j’abuse… (Allant à Clémence.) Il est charmant, cet actionnaire !


Colombe, à part, regardant Jules qui écrit.

Mais où l’ai-je vu ?… C’est pas à la Halle…


Jenny.

Shall we not go out ? (Allons-nous partir ?)


Ginginet.

Tiens, je l’avais oubliée… Il faut la faire travailler… Come here… Dis : Pendule !


Jenny, répétant.

Pendulle.


Ginginet.

Balancier !


Jenny, répétant.

Balançoire !


Ginginet.

C’est pas mal… Heureusement que je vais la marier !


Courtevoil, entrant du troisième plan droite ; allure militaire ; ton rude.

Ah ! ah ! c’est ici la boutique aux actions ?


Jenny, allant à Courtevoil et lui mettant un doigt sur la poitrine.

Un… homme !

Elle regarde Ginginet pour avoir son approbation.