Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 01.djvu/305

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Saint-Germain.

Mais, cependant…


Berthe, menaçant,

Hein ?…


Saint-Germain.

Oui, mademoiselle.

Il prend sur une chaise, à gauche, une énorme poupée,


Berthe.

Non, c’est inutile, je n’en veux plus… va-t’en…


Saint-Germain.

Oui, mademoiselle…


Berthe.

Non, reviens !


Saint-Germain, revenant.

Oui, mademoiselle ! (À part.) Ah ! mais !… voilà une môme qui m’embête !…


Berthe.

Bah ! je vais me lever !…

Elle disparaît dans l’alcôve.


Saint-Germain, posant la poupée sur une chaise, à droite, troisième plan.

Par exemple ! vous lever !… il ne manquerait plus que ça…


Berthe, paraissant, elle est en toilette de nuit, longue chemise-blouse lui tombant jusque sur les pieds.

Me voilà ! .


Saint-Germain, à part.

Fichtre !… et mon bal ! et Ursule ! et Marie qui met sa robe de soie !