Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/391

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Robert.

Allons donc, entre nous !… Et mon pâté ?


Ratinois.

Nous le mangerons demain ; nous comptons sur vous.


Robert.

C’est convenu ! Adieu ! amusez-vous bien !


Ratinois.

À demain !


Robert, revenant.

Une idée !… J’ai quelque chose à dire aux Blanchard… il se peut que j’aille ce soir prendre le café avec vous.


Ratinois, à part.

Ah diable !


Robert.

À ce soir.

Il sort par le fond.


Scène X

Ratinois ; puis Frédéric ; puis Un Domestique



Ratinois.

Me voilà bien ! Il ne nous trouvera pas chez les Blanchard, ça va faire une histoire !


Frédéric, entrant, chargé de livres avec un stéréoscope.

Voici nos acquisitions.


Ratinois.

Qu’est-ce que tu as acheté ?…