Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 02.djvu/72

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



HENRIETTE, avec joie.

Ah !


PERRICHON

Daniel Savary… brave jeune homme !… Armand Desroches… Daniel Savary… charmant jeune homme !… Armand Desroches…


JEAN

Ces messieurs sont venus tous les jours s’informer de votre retour.


MADAME PERRICHON

Tu leur dois une visite.


PERRICHON

Certainement j’irai le voir… ce brave Daniel !


HENRIETTE

Et M. Armand ?


PERRICHON

J’irai le voir aussi… après.

Il se lève.

HENRIETTE, à Jean.

Aidez-moi à porter ces cartons dans la chambre.


JEAN

Oui, mademoiselle. (Regardant Perrichon.) Je trouve monsieur engraissé. On voit qu’il a fait un bon voyage.


PERRICHON

Splendide, mon ami, splendide ! Ah ! tu ne sais pas, j’ai sauvé un homme.


JEAN, incrédule.

Monsieur ?… Allons donc !…

Il sort avec Henriette par la droite.