Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/106

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Célimare.

Vous faites des études sur le poisson rouge ?


Colombot.

C’est un peuple très intéressant… ils me reconnaissent…


Emma.

Vraiment ?


Colombot, s’adressant aux dames.

Ils approchent quand j’arrive… et ils me regardent avec des yeux d’un doux… Quand ils seront apprivoisés, nous jetterons le filet, et nous les mangerons.


Emma.

Oh ! papa !


Madame Colombot.

Est-ce que ça se mange, les poissons rouges ?


Colombot.

Pourquoi pas ?… on mange bien des écrevisses… (À sa femme.) Viens avec moi… tu verras leurs petits yeux…


Madame Colombot, lui donnant le bras.

Et, en revenant, nous compterons les pêches.

M. et Mme Colombot sortent par le fond.


Scène II

Célimare, Emma, tous deux à table



Célimare.

Enfin, ils sont partis !… nous voilà seuls… tous les deux…