Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/148

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Cyprien, sans se déranger.

Ah ! c’est vous… Bonjour, monsieur Jurançon, bonjour. (Lisant.) "La France depuis 89…"


Jurançon.

Où est Bécamel ?


Cyprien.

Dans sa chambre. (Appelant.) Monsieur… monsieur !…


Bécamel, dans la coulisse de gauche.

Quoi ?


Cyprien.

C’est votre ami qui vous demande… Dépêchez-vous !


Bécamel, dans la coulisse.

Voilà.


Cyprien, à Jurançon.

Il va venir.


Jurançon.

Ah ! tu as le journal d’aujourd’hui ?

Il avance la main pour le prendre.


Cyprien.

Oui, monsieur. (Se remettant à lire.) "La France depuis 89…"


Bécamel, entrant par la gauche.

Tiens ! c’est Jurançon, mon ami, mon vieux voisin… Tu viens déjeuner avec moi ?


Jurançon.

Non, merci, je prends médecine à deux heures.


Bécamel.

Comment !… Tu prends médecine ?… Est-ce que tu es malade ?