Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/186

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Beaudéduit.

La culture des colzas y prend tous les jours des développements…


Bécamel.

Pardon, monsieur… mais je croyais… Jurançon m’avait dit…


Beaudéduit, froidement.

Quoi ?


Bécamel, interdit.

Rien…


Beaudéduit.

Je suis trop poli pour le démentir…

Il plonge les mains dans ses poches et se promène en fredonnant.


Bécamel, à part.

Alors, c’est moi qui le gêne… je vais tirer ça au clair…

Il sort vivement par le fond.


Scène XII

Beaudéduit ; puis Cécile



Beaudéduit, seul, reprenant son chapeau et sa cravache.

Je n’étais pas fâché de leur donner cette leçon. (S’approchant de la fenêtre.) Dominique ! les chevaux !


Cécile, rentrant par la droite, à part.

Il doit avoir fait sa demande… (Apercevant Beaudéduit.) Ah !… pardon, je venais chercher ma broderie.


Beaudéduit.

Mademoiselle… je suis on ne peut plus heureux de vous rencontrer…