Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/192

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Beaudéduit, piqué.

Ah ! très bien ! je suis ennuyeux !… (Appelant.) Dominique !

Suite de l’Air

Cécile, vivement

Quand vous appelez Dominique (bis)
Dominique !


Beaudéduit, avec transport.

Ah !

Il l’embrasse.


Cécile.

Mais finissez donc, monsieur !…


Beaudéduit.

Pardon… c’est un second élan… Je suis plein d’élans.


Cécile, se sauvant.

Je vais chercher de la musique !

Elle sort vivement par la droite.


Scène XIII

Beaudéduit, puis Bécamel



Beaudéduit, seul.

Ange ! ange ! Californie d’amour ! tiens ! tiens !

Il envoie des baisers à la porte par laquelle est partie Cécile.


Bécamel, entrant par le fond, à part.

Je n’y comprends rien… Jurançon lui avait pourtant dit de faire sa demande… (Apercevant Beaudéduit qui envoie des baisers.) Hein ?… Qu’est-ce qu’il fait là ? (Appelant.) Monsieur !