Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/282

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Isménie.

Comment ! un autre objet ?


Vancouver.

Voyons, mon enfant, nous sommes seuls, parle-moi franchement… C’est donc bien vrai que tu veux te marier ?


Isménie.

Dame ! papa…


Vancouver.

C’est donc bien vrai que tu veux quitter ton petit pépère ?


Isménie.

Ecoutez donc, j’ai vingt-quatre ans !


Vancouver.

Argutie !… Ta tante en a bien quarante-neuf !


Isménie.

Mais je ne veux pas rester fille comme ma tante… Avez-vous vu le prétendu ? Quel âge a-t-il ?


Vancouver.

Je ne sais pas… Je n’ai pas encore regardé ses dents…


Isménie.

Ses dents ?… Vous le comparez à un cheval !


Vancouver.

Oh non ! car le cheval est le roi des animaux !


Isménie.

Je le vois bien… voilà déjà que vous le prenez en grippe !


Vancouver.

Moi ? du tout ! Je l’attends… ce cher ami… En grippe ? je