Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 03.djvu/337

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Dardenbœuf, gouaillant.

Pourvu que ça n’arrive pas aux oreilles d’Henri IV !…


Galathée, indignée.

Ah !… mon frère !… un pareil subterfuge !…

Elle le pince avec colère.


Vancouver, à part, se frottant le bras.

Pincé… Pinçatus sum !…


Galathée, à Isménie qui entre.

Ma nièce, voici ton mari… la noce se fera dans deux mois.


Isménie, joyeuse.

Est-il possible !…


Vancouver, à part, tristement.

C’en est fait de l’Empire romain !… Je n’ai pas assez gratté le salsifis !

Chœur final

Air d’Hervé

Vancouver

Chantons cet hymen déplorable
Qui, par un troc malencontreux,
M’enlève une fille adorable
Et me donne un gendre odieux.

Galathée et Dardenbœuf

Chantons en ce jour mémorable
Ce doux hymen qui rend heureux
La future la plus aimable,
Le futur le plus amoureux.