Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/253

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


ACTE I


Une place. — Un café avec une tente et des tables à gauche. — Une maison à droite, portant le numéro 7 et dont la porte est surmontée d’une enseigne de dentiste. — Au fond, perspective d’une rue s’éloignant vers la droite. — Une borne au fond, vers la gauche. — Rues praticables, à gauche, après le café, et à droite, avant et après la maison.


Scène première

Papavert, Lucien ; puis Léopardin



Lucien, au fond, parlant à la cantonade.

Oui, mam’zelle Pichenette !… soyez tranquille, je lui remettrai votre clef… et je lui dirai de vous attendre. (Redescendant la scène.) Elle est gentille, cette jeunesse… C’est une élève du Conservatoire… classe de piano… mais elle se dérange… elle a des rendez-vous avec un petit musicien… Oh ! les musiciens ! c’est tous farceurs !… (Apercevant