Page:Labiche - Théâtre complet, Calman-Lévy, 1898, volume 10.djvu/276

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Alexandra.

Pardon, monsieur… c’est une erreur…


Saint-Gluten.

Vous attendez quelqu’un ?


Alexandra, lui tournant le dos.

Oui… quelqu’un qui ne vient pas… M. Faribol… mon mari… un animal !


Saint-Gluten.

Ils sont tous les mêmes ! Si mon bras pouvait remplacer…

Il lui offre son bras.


Alexandra, lui tournant le dos.

Je ne vous connais pas ! je ne vous parle pas !

Elle marche.


Saint-Gluten, à part.

Si elle croit que je vais la lâcher ! (Courant après elle.) Madame…


Alexandra, à elle-même.

Soyez donc fidèle !… pour qu’on vous outrage ! pour qu’on vous trompe !


Saint-Gluten.

Vous tromper ! vous !


Alexandra.

C’est odieux, n’est-ce pas ?


Saint-Gluten.

C’est ignoble !… cela crie vengeance ! Acceptez donc mon bras…


Alexandra, se parlant.

Oh ! oui, je me vengerai ! et ce ne sera pas long !…