Page:Laboulaye - Histoire politique des États-Unis, tome 1.djvu/329

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


DOUZIÈME LEÇON.
colonies du centre.
1. maryland.

Messieurs,

Nous avons terminé l’histoire des colonies de la Nouvelle-Angleterre jusqu’au moment où leurs chartes révoquées et la révolution de 1688 accomplie, elles passèrent, avec les autres provinces, de la souveraineté du roi sous la souveraineté du parlement ; c’était la partie de notre tâche la plus importante, la plus curieuse, mais aussi la plus longue ; l’histoire des plantations du centre et celle des plantations du sud, nous demandera moins de temps, car ces provinces ont joué un rôle moins considérable dans l’établissement colonial, quoique plus tard elles aient tenu une grande place dans la révolution, quoique l’une d’elles, celle de New-York, soit aujourd’hui parvenue à un degré de prospérité, de grandeur, et d’influence qui lui a valu le surnom de l’État empire.

Les colonies du centre sont les États compris entre la Virginie et la Nouvelle-Angleterre, c’est-à-dire le Maryland, le Delaware, la Pensylvanie, la Nouvelle-Jersey, et l’État de New-York.