Page:Laboulaye - Histoire politique des États-Unis, tome 1.djvu/80

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


traire, l’histoire, en nous permettant de faire la part de l’élément américain, nous donnera par cela même, dans toute sa pureté, ce que je nommerai l’élément politique, ce qui dans une république constitue la garantie essentielle de la souveraineté. Dans l’organisation des pouvoirs, par exemple, nous ferons la part des exigences nationales, et des conditions sans lesquelles la liberté n’est qu’un mot, et le gouvernement populaire, la plus lourde et la plus écrasante des tyrannies. C’est ainsi que l’histoire, c’est-à-dire l’expérience, jettera sur la politique des clartés qui ne trompent pas, et qu’il ne tiendra qu’à nous de profiter de la sagesse et du courage de Washington et de ses amis.

À l’exemple du livre excellent de Story, notre cours se divisera donc naturellement en trois parties, dont les deux premières seront traitées comme une introduction à la troisième.

La première de ces divisions sera consacrée à l’histoire des colonies depuis leur fondation jusqu’à l’insurrection de 1776 ; j’essayerai de vous faire connaître les chartes de fondation, le caractère particulier de chaque colonie, l’esprit qui animait les émigrants, les institutions qu’ils empruntèrent à la métropole, et celles qu’ils se donnèrent librement.

Dans la seconde partie nous étudierons la révolution et son gouvernement. Nous dirons com-