Page:Landais - Syllabaire Republicain, 1793.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
16

ne reſtera ſur la terre, nul tyran ſur ſon trône, nul peuple dans les fers ; que tous les hommes trouveront en nous des frères, & tous nos concitoyens des ſoutiens inébranlables de la république françaiſe une & indiviſible. Nous le jurons par les droits immortels de l’homme & du citoyen.




Chanſon de l’Enfant à ſon Papa ou à
ſa Maman, quand il a bien lu, en
réponſe au premier couplet.



Air : Robin ture lure lure.

Cher Papa, donne un baiſer ([1]).
A Fanfan pour ſa lecture.
Tu dois le faire danſer,
Ture lure.
Eh bien, ſoutiens la gageure,
Robin ture lure lure.


  1. (1) ſi c’est à la Maman que l’enfant ſ’adreſſe, il faut lui faire dire : Chère Maman un baiſer.