Page:Lanson - Manuel bibliographique de la littérature française moderne, t1, 1921.djvu/102

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





CHAPITRE III


MARGUERITE DE NAVARRE
LE PLATONISME — L’ÉCOLE LYONNAISE


I


Marguerite de Navarre.


1. Editions.


687. Le Miroir de l’Ame Pécheresse, Alençon, 1531, in-4.

688. Les Marguerites de la Marguerite des Princesses, Lyon, 1547.

689. Les Marguerites de la Marguerite des Princesses, édition Félix Frank, 1873, 4 v. in-12 (I. Le miroir de l’âme pécheresse. — II. Quatre comédies évangéliques. — III. Le Triomphe de l’Agneau. Chansons spirituelles. L’Histoire des Satyres et des Nymphes de Diane. Epîtres au Roy, et poésies diverses. — IV. Deux comédies et une farce. Divers poèmes).

690. Abel Lefranc. Les dernières Poésies de Marguerite de Navarre, 1896, in-8 (Deux comédies — Les Prisons — Dizains, Chansons, Dialogues, Elégies — Le Navire). — Cf. Ch. Comte, compte rendu. R. M. V., tome I, n° 3. [S].

691. Le Pater Noster faict en translation et dyalogue par la Royne de Navarre (suivi de six rondeaux), publié par E. Parturier. (Les sources du mysticisme de Marguerite de Navarre. R. Ren., 1904). [S].

692. Histoires des Amans fortunez, édition P. Boaistuau, 1558.

693. L’Heptameron des Nouvelles de la Reine de Navarre, remis en son ordre, édition Cl. Gruget, 1559 (par ordre de Jeanne d’Albret). — Cf. E. Courbet, Bull. Bibl., 15 juin 1904.

694. L’Heptaméron, édition Leroux de Lincy, 1853, 3 vol. in-8.