Page:Larive Fleury Grammaire 1910 tome 4.djvu/162

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

148 PARTICIPE PRÉSENT.

cevant l'urne où étaient renfermées les cendres de Pompée*, versa un lorrent de larmes.

2" Quand on peut le traduire par un mode personnel du verbe et par un mot conjonctif. Ex. : >'ous aperçûmes une loutre nageant dans le ruisseau. On peut dire : une loutre qui nageait.

3° Quand il est précédé ou qu'on peut le faire précéder <le la préposition en. Ex. : Les bergères, en dansant au son du chalumeau, charmaient les ennuis de la solitude.

Remarque. — 11 ne faut pas trop se fier à ces moyens mécaniques; ils peuvent quelquefois induire en erreur.

417. — Grammaire historique. Ripoureusement parlant, toute forme verbale en ant est ou gérondif, ou participe présent, ou adjectif verijat. Elle est .çeVonrfi/, quand elle est précédée de la préposition en. E.x. : En marchant à grands pas, vous serez bientôt arrivé.

Autrefois le fran(,-ais distinpuait le gérondif, qui était toujours invariable, du participe présent qm était variable. Le i)articipe présent était un adjectif des deux genres, variant seulement (|uant au nombre. On disait : des hommes lisants, des femmes lisants. Actuellement on suppose que tout participe présent est un gérondif, ■et on l'écrit toujours invariable, conformément à une décision de FAcadémie française du 3 juin 1G79.

Les écrivains du dix-septiémc siècle n'admirent pas toujours l'identification du participe présent avec le gérondif et firent sou- vent varier le participe présent. Ex. : N'étant pas de ces rats (|ui, les livres rongeants, se font savants jusques aux dents.

Conformément à l'ancien usage on écrit encore aujourd'hui avec un s le pluriel de agant droit, ayant cause : des ayants droit, des ayants cause.

DIFFÉRENCE D'ORTHOGRAPHE ENTRE CERTAINS PARTI- CIPES PRÉSENTS ET LES ADJECTIFS VERBAUX COR- RESPONDANTS

418. — Un certain nombre de participes présents ont une orthographe différente de celle de l'adjectif verbal corres- pondant.

On peut partager ces mots en deux sections : la première, •formée de participes présents nécessairement terminés par ant, et d'adjectifs ou de substantifs verbaux dont la dési- nence est ont; la seconde, composée de participes ou de substantifs cpii tous possèdent la terminaison ant et qui iliflèrenf par la i^onsonne finale du radical.

Les mots qui font partie d»; la première section sont :

�� �