Page:Lavoisier - Traité élémentaire de chimie.djvu/347

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
  Moyens d’obt. l’Ac. succinique. 301



OBSERVATIONS


Sur l’acide succinique, & sur le Tableau de ses combinaisons.


L’acide succinique se retire du succin, karabé ou ambre jaune, par distillation. Il suffit de mettre cette substance dans une cornue, & de donner une chaleur douce ; l’acide succinique se sublime sous forme concrète dans le col de la cornue. Il faut éviter de pousser trop loin la distillation, pour ne pas faire passer l’huile. L’opération finie, on met le sel égoutter sur du papier gris ; après quoi on le purifie par des dissolutions & cristallisations répétées.

Cet acide exige 24 parties d’eau froide pour être tenu en dissolution, mais il est beaucoup plus dissoluble dans l’eau chaude ; il n’altère que foiblement les teintures bleues végétales, & il n’a pas dans un degré très-éminent les qualités d’acide. M. de Morveau est le premier des Chimistes qui ait essayé de déterminer ses différentes affinités, & c’est d’après lui qu’elles sont indiquées dans le Tableau joint à ces observations.