Page:LeMay - Le pèlerin de Sainte-Anne, Tome II, 1877.djvu/150

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


comme si elle était frappée par un marteau de fonte, et elle s’évanouit. L’enfant s’éveille, mais, saisie immédiatement par le charlatan sans pitié, elle est bâillonnée avant de pouvoir jeter un cri, et emportée hors de la maison.

Quelques instants après tous les brigands arrivaient sur le rivage.


XV

JE TE VENGERAI.


L’ex-élève, assis sur le bord du petit bateau passager, qui emmenait au marché les habitants de Deschambault, cherchait d’un œil avide, parmi les vieilles maisons de pierre de la rue Champlain, le toit de fer blanc jauni de La Colombe victorieuse. Il l’aperçut quand le bateau vira pour entrer dans la place, et il sentit son cœur tressaillir. Tout ce qui se rattache à ce que l’on aime nous devient cher. Il débarqua le premier, et se dirigea vers le seuil où l’attendait sans doute, dans l’impatience, sa jeune bien-aimée. À mesure qu’il