Page:Le Braz - La jeune Bretagne, 1905.djvu/2

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



L’Aurore Armoricaine
Revue mensuelle politique et littéraire

Organe de l’« Emancipation Bretonne » de l’« Union Républicaine des Etudiants Rennais » et de tous les groupements de la Jeunesse républicaine ou socialiste de Bretagne.


Le Numéro 0 FR. 10
Prix de l’Abonnement 1 FR. 50

Le premier Numéro paraîtra en Janvier 1906

Le magnifique élan qui pousse depuis quelques mois la jeunesse républicaine de la Bretagne en avant a acquis une telle force qu’il importe aujourd’hui de donner à la pensée des jeunes un organe qui soit vraiment à elle et où elle puisse s’exprimer dans toute son ardeur et avec tout son enthousiasme. L’Aurore Armoricaine sera la tribune libre des jeunes. Toute idée républicaine, laïque ou socialiste y sera accueillie avec la plus grande impartialité.

Les Abonnements sont reçus au siège social de l’E. B. 7, Quai du Mail d’Onges, Rennes, au siège social de l’U.R.E.R. 3, Quai Lamartine, Rennes ou à la librairie du Réveil du Finistère, 15, rue Kéréon, Quimper.