Page:Le Coran (Traduction de Savary, vol. 2), 1821.pdf/354

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE LXX.
Les Ordres.
donné à La Mecque, composé de 44 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


On a interrogé le prophète sur les châtimens à venir.

2Les infidèles ne trouveront point d’abri contre eux.

3Dieu est l’auteur. Il possède les degrés célestes.

4Par eux les anges et Gabriel monteront vers son trône au jour du jugement, dont la durée sera de cinquante mille ans.

5Souffre avec patience et gaieté.

6Ils voient la punition dans le lointain ;

7Mais nous la voyons qui s’avance.

8Un jour le ciel sera semblable à l’argent fondu.

9Les montagnes ressembleront à des amas de laine agitée par les vents.

10L’ami n’interrogera point son ami ;

11Cependant ils se verront.

12Le méchant voudrait se racheter des peines de ce jour ; au prix de ses enfans,

13Au prix de son épouse, de son frère,

14Des parens qui le chérissaient,

15Au prix du genre humain, et ensuite les délivrer eux-mêmes.

16Vains souhaits ! les gouffres de l’enfer