Page:Le Goffic - Poésies complètes, 1922.djvu/21

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



PRÉLUDE


Ô Miranda, voici la dernière chanson !
Maurice Bouchor.


… C’est ici la chanson d’amour
Qu’on chante au coin des cheminées,
L’hiver, sur le déclin du jour,
Dans les maisons abandonnées…