Page:Le Goffic - Poésies complètes, 1922.djvu/35

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



VISION


Un soir j’ai vu ton âme aux feux blancs d’une étoile.
Mme Desbordes-Valmore.


Comme elle a le cœur épris
De la tristesse des grèves,
Je crois souvent dans mes rêves
Qu’elle n’est plus à Paris.

Je lui vois la coiffe blanche
Et le justin lamé d’or
Dont les filles du Trégor
Se pavoisent le dimanche.