Page:Le Nismois - L’Armée de volupté, 1900.djvu/197

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


L’Armée de Volupté, Bandeau de début de chapitre

XIII


Les yeux de maître Léonard pétillaient de malice. Le drôle avait certainement regardé par le trou de la serrure et distingué quelque chose, car, Émile disparu du côté de son cabinet, il se courba de nouveau pour voir, et fit une grimace devant la tenture bouchant le trou.

Il se remit promptement et, sans se troubler, traversa deux pièces, arriva à une autre porte donnant sur le salon, et d’où il recontempla Lucette dans sa superbe nudité, debout devant une glace et se souriant.