Page:Le Play, L’Organisation De La Famille, 1884.djvu/238

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


à-dire à une surface de 2 h. 25. L’ancien système d’assolement comprend deux révolutions consacrées, l’une aux grains d’automne, le seigle et le froment ; l’autre aux grains de printemps, parmi lesquels se placent en première ligne l’orge, le sarrasin et le millet. Cependant on cultive généralement aujourd’hui, avec fumure, des racines et des légumineuses en intercalant ces produits, soit après, soit avant les grains d’automne, selon des combinaisons assez variées, mais qui tendent, pour la plupart, à remplacer une jachère et à constituer une sorte d’assolement triennal. Celle des combinaisons qui semble se rapprocher le plus d’un système régulier est indiquée dans le tableau suivant :


1 devantl’annéesuivante Seigle semé en octobre. Oh.83 se partager entre le Oh.92 No2etleNo3. Froment semé en octobre. 0 09 /Nave)sEemésen août, SoLEN«2, après la récolte du (sauflesjachèresacci- seigle. 0 04 dente)les),âconvert !r Pommes de terre semées )’annéesutvante 1 enavht. 009f en ?3. Pois et haricots semés t enmai.010 Maïs semé en mai. 0 t8/ SoLEN"3, (Orge semée en avril.. OH6) devant l’année suivante Sarrasin semé en mai.. 0 18’0 0 92 ëtreconvertieenN"’). Millet semé en juin. 0 ’)8~1 TOTAL. 2h.25

Mais cette culture, à raison des fortes déclivi-