Page:Le Play, L’Organisation De La Famille, 1884.djvu/61

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CHAPITRE II

L’HISTOIRE DE LA FAMILLE-SOUCHE


§ 8

L’ORGANISATION DE LA FAMILLE-SOUCHE

Comme je l’ai indiqué au chapitre précédent, la famille-souche se recommande par le système d’établissement de ses rejetons. Elle l’emporte sur les deux autres types par le mode adopté pour la transmission du foyer où la famille se réunit, de l’atelier où elle travaille, et des biens mobiliers qu’elle crée par l’épargne. Sous ce rapport, la famille-souche offre un excellent terme moyen entre la famille instable qui établit hors du foyer tous ses enfants, et la famille patriarcale qui retient dans ce foyer tous ses fils, même après leur mariage (§ 2). Les parents associent à leur autorité celui de leurs enfants adultes qu’ils jugent le plus apte à pratiquer de concert avec eux, puis à continuer après leur mort l’œuvre de la famille. Pour le retenir près d’eux, et pour lui faire accepter une vie de dé-