Page:Le Roy - Réflexions sur la jalousie.djvu/19

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ble, la fureur de briller dans tous les genres l’a saisi. Il a voulu se montrer à la fois physicien, politique, économiste, moraliste ; il fait oublier tous les droits qu’il avoit d’ailleurs, pour ne laisser voir que des prétentions ridicules. Pour faire preuve de ses talents dans tous les genres, & de son habileté particulière en économie politique, M. de Voltaire a fait l’Homme aux quarante écus. Il y trouve très-mauvais que le receveur des impôts vienne tout d’un coup enlever à son homme la moitié de son revenu. Je trouve, aussi-bien que lui, le procédé un peu dur, & je crie volontiers à l’excès. Il reste pourtant à faire un calcul qui n’auroit pas dû échaper à la sagacité de M. de Voltaire, & qui auroit pû modérer sa mauvaise humeur. Supputez ce que, dans l’état actuel, coûtent à l’Homme aux quarante écus les droits de toute espèce sur ses vêtemens, ses instrumens, sa boisson, les denrées qu’il vend, celles qu’il achète, la marque des fers, la marque des cuirs, &c. &c. vous verrez que le pauvre diable en seroit quite à bon mar-