Page:Le dictionnaire de l'Academie françoise, 1835, T2, I-Z.djvu/961

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
ZIG ZON ZYM 961

n’est d’aucune considération. Sa fortune est réduite à zéro, Elle est réduite à rien, elle est entièrement dissipée.

Zéro, sert aussi à marquer, au Thermomètre de Réaumur, La température de la glace fondante. Le thermomètre est descendu à zéro, est à tant de degrés au-dessus, au-dessous de zéro.

ZES

ZEST. s. m. (On prononce Zeste.) Il n’est usité que dans cette locution proverbiale et familière, Etre entre le zist et le zest, qui se dit D’une personne fort incertaine sur le parti qu’elle doit prendre , ou D’une chose qui n’est ni bonne ni mauvaise.

Zest, est aussi Une espèce d’interjection dont on se sert dans le langage familier, quand on veut rejeter ce qu’une personne dit, qu’on s’en veut moquer. Il se vante de faire telle chose, zest !

Il indique aussi la promptitude, la légèreté. A ces mots, zest il s’échappa.

ZESTE, s. m. Espèce de cloison, de séparation membraneuse qui divise en quatre l’intérieur d’une noix. Le zeste d’une noix.

Il se dit aussi d’Une partie mince qu’on coupe sur le dessus de l’écorce d’une orange, d’un citron , d’un cédrat,etc. Couper un zeste. Des zestes de citron. Des zestes confits.

Fam., Cela ne vaut pas un zeste, je n’en donnerais pas un zeste, se dit Pour marquer le peu de cas qu’on fait d’une chose, ou son peu de valeur.

ZET

ZÉTÉTIQUE. adj. des deux genres. T. didactique. Il se dit De la méthode de recherches qu’on emploie pour découvrir et pénétrer la raison et la nature des choses. La méthode zététique. On dit aussi substantivement, La zététique. Il est peu usité.

ZIB

ZIBELINE, s. f. Sorte de martre de Sibérie à poil très-fin. On le dit aussi de La peau de cet animal employée comme fourrure. Une robe de chambre de zibeline. Un manchon de zibeline. Les zibelines les plus noires sont les plus belles. On dit aussi, adjectivement, Martre ou Marte zibeline.

ZIG

ZIGZAG, s. m. Suite de lignes formant entre elles des angles alternativement saillants et rentrants. Tracer un zigzag, des zigzags. On dit dans un sens analogue : Un chemin en zigzag. Aller, marcher en zigzag. Etc.

Cet ivrogne fait des zigzags, En marchant, il va tantôt d’un côté, tantôt d’un autre.

Zigzag, se dit aussi d’Une sorte de machine qui est composée de plusieurs pièces de bois ou de fer, attachées de manière qu’elles se plient les unes sur les autres, et que l’on allonge ou que l’on raccourcit


à volonté. Donner une lettre par le moyen d’un zigzag.

Zigzags, en termes de Guerre, Tranchées de peu de largeur formant une suite d’angles aigus, et tracées de manière que leurs prolongements ne rencontrent pas perpendiculairement la face de l’ouvrage contre lequel on dirige une attaque.

ZIN

ZIC. s. m. Métal d’un blanc bleuâtre, qui brûle et se sublime aisément, et qui, uni à trois fois son poids de cuivre rouge, fait le cuivre jaune. Le zinc mêlé avec l’étain le rend plus dur et plus sonnant. Plaque, feuille de zinc. Sulfate de zinc.

Fleurs de zinc. Zinc sublimé par le feu.

ZINZOLIN. s. ra. Sorte de couleur qui est un violet rougeâtre. C’est du zinzolin.

Il s’emploie aussi adjectivement. Du taffetas zinzolin.

ZIS

ZIST. s. m. Voyez Zest.

ZIZ

ZIZANIE. s. f Ivraie, mauvaise graine qui vient parmi le bon grain. Il n’est plus en usage au propre.

Il s’emploie figurément, et signifie. Désunion, mésintelligence. Ils étaient bien unis, quelqu’un a semé la zizanie parmi eux, entre eux.

ZOD

ZODIACAL, ALE. adj. T. d’Astron. Qui appartient au zodiaque. La lumière zodiacale. Etoiles zodiacales.

ZODIAQUE, s. m. T. d’Astron. C’est, dans le ciel. Une bande ou zone circulaire idéale, parallèle à l’écliptique, et comprenant les douze constellations principales qui se partagent la route annuelle apparente du soleil. Par analogie, on l’emploie aussi pour désigner. L’ensemble de ces constellations ou des signes mobiles qui y correspondent. Le soleil parcourt tous les ans les douze signes du zodiaque. Le zodiaque fixe et le zodiaque mobile s’écartent continuellement l’un de l’autre par l’effet de la précession.

Il se dit aussi de La représentation du zodiaque. On trouve des zodiaques sculptés dans les anciens temples de l’Égypte. Le zodiaque de Dendérah.

ZOI

ZOÏLE. s. m. Nom propre d’un ancien critique d’Homère. Il n’est rapporté ici que parce qu’on l’applique souvent, par antonomase. Aux envieux et aux mauvais critiques. Il s’est fait le Zoïle de ce poète. Cest un Zoïle.

ZON

ZONE. s. f. T. de Géogr. astronomique.


Chacune des cinq grandes divisions du globe terrestre, que l’on conçoit séparées par des cercles parallèles à l’équateur. On appelle Zone torride, Celle du milieu, qui est comprise entre les deux tropiques ; Zones tempérées, Celles qui la touchent immédiatement de chaque côté ; et Zones glaciales, Celles que renferment les cercles polaires.

Il se dit aussi Des parties du ciel qui répondent aux divisions du globe terrestre appelées Zones.

Prov. et fig., Passer la zone torride. Traverser un endroit où le soleil est brûlant, où il n’y a aucune ombre.

Zone, se dit quelquefois, dans les Sciences naturelles , de Bandes ou marques circulaires. Il désigne plus spécialement, La partie visible des couches superposées dont certains terrains, certaines pierres sont formées. Dans l’onyx on voit plusieurs zones. Des zones concentriques.

Il se dit aussi, en Géométrie, Des divisions d’une sphère, d’un corps, faites par des sections parallèles.

ZOO

ZOOGRAPHIE. s. f. Description des animaux. Il est peu usité.

ZOOLÂTRIE. s. f. Adoration des animaux.

ZOOLITHE. s. m. Partie des animaux qui s’est changée en pierre.

ZOOLOGIE. s. f. Partie de l’histoire naturelle qui a pour objet les animaux.

ZOOLOGIQUE. adj. des deux genres. Qui concerne la zoologie.

ZOOLOGISTE. s. m. Celui qui possède la zoologie, qui en traite. On dit aussi, mais plus rarement. Zoologue.

ZOOPHORE. s. m. T. d’Archit. ancienne. Nom que quelques auteurs ont donné à la frise de l’entablement.

ZOOPHYTE. s. m. T. d’Hist. nat. Il se dit de Certains animaux qui ont quelque chose de la foume et de l’organisation des plantes. On met les éponges au nombre des zoophytes.

ZYG

ZYGOMA. s. m. Nom donné par quelques anatomistes à L’os de la pommette.

ZYGOMATIQUE. adj. des deux genres. T. d’Anat. Qui appartient au zygoma. Arcade zygomatique. Arcade osseuse formée, au bas de la tempe, par l’os de la pommette et le temporal. Muscles zygomatiques, Les deux muscles qui tirent les coins de la bouche vers les oreilles, et qui agissent principalement dans l’action du rire.

ZYM

ZYMOLOGIE ou ZYMOTECHNIE. s. f. Partie de la chimie qui traite de la fcmien- latiou. Ces deux mots sont peu usités.


FIN.


Tome II.

121