Page:Le roman de Fauvel, par Gervais du Bus, publié d'après tous les manuscrits connus par Arthur Långfors.djvu/125

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
5
PREMIER LIVRE

Trop i a grant assemblement :
Rois, dus et contes verrïés
36 Pour torchier Fauvel alïés,
Tous seignours temporels et princes
I vienent de toutes provinces,
Et chevaliers grans et petis,
40 Qui a torchier sunt bien fetis.
N’i a, sachiés, ne roy ne conte
Qui de torchier Fauvel ait honte.
Viscontes, prevos et baillis
44 A bien torchier ne sont faillis ;
Bourjois de bours et de cités
Torchent par grans subtilités,
Et vilains de vile champestre
48 Sont emprès Fauvel pour lui pestre.

Puis en consistore publique
S’en va Fauvel, beste autentique,
Et quant li pape voit teil beste,
52 Sachiez qu’il li fet trop grant feste,
Et les cardonneaux mout l’ennourent
Et pour lui torchier tous aquourent.
Li vischancelier, li notares,
56 Audïenchiers, referendares
Metent paine d’euls efforchier
Pour Fauvel bien a point torchier.
Prelas n’esparnent mont ne val(Fol. 1 v°)
60 Pour torchier cel noble cheval.

38 A Et v. ; F manque — 40 EFJ Q. au — 46 AFJ grant — 48 A portait d’abord après, et Fauvel manque ; le p de apres a été barré et le r a été changé en t (apertes ou aprestés ?)
52 EJ mout gr. — 53 A écrit toujours ml’t — 54 E tous manque ; A lui tous torchier a., C le torchier tost a., J li t. tost a., F lui t. toust a. ; B Pour lui estrillier tost a. — 56 Les autres mss. sauf A donnent Auditeurs et r. — 57 CE enforcier — 59 A ml't ne V. — 60 Les autres mss. sauf A lisent ce.