Page:Leconte de Lisle - Histoire populaire du Christianisme, 1871.djvu/106

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


DOUZIÈME SIÈCLE.




Pascal II renouvela, en 1102, dans un Concile de Rome, l’excommunication prononcée par Grégoire VII contre Henri IV d’Allemagne.

En 1111, Henri V renonça par un traité aux investitures épiscopales, et le pape, de son côté, renonça aux Régales, c’est-à-dire aux terres impériales dont l’Église s’était emparée ; mais quand il fallut mettre le traité à exécution, Henry, qui était venu à Rome, fit arrêter le pape, et le peuple massacra les Allemands qui s’enfuirent en emmenant Pascal. Celui-ci ne fut mis en liberté qu’en accordant par une bulle le droit d’investiture à l’empereur ; mais, en 1112, un Concile déclara la bulle de toute nullité et excommunia Henry.