Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/689

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



15 Et il me dit : Certes vous voyez, fils de l’homme, ce qu’ils font ; et si vous allez encore d’un autre côté, vous verrez des abominations encore plus grandes.

16 Et m’ayant fait entrer dans le parvis intérieur de la maison du Seigneur, je vis à l’entrée du temple du Seigneur, entre le vestibule et l’autel, environ vingt-cinq hommes qui tournaient le dos au temple du Seigneur, et dont le visage regardait l’orient, et ils adoraient le soleil levant.

17 Et il me dit : Certes vous voyez, fils de l’homme, ce qu’ils font. Est-ce peu à la maison de Juda d’avoir fait les abominations qu’ils ont faites en ce lieu, d’avoir rempli la terre d’iniquité, et d’avoir comme entrepris d’irriter mon indignation contre eux ? Et vous voyez comme ils approchent de leurs narines un rameau.

18 C’est pour cela que je les traiterai aussi dans ma fureur ; mon œil les verra sans être fléchi ; je ne serai point touché de compassion, et lorsqu’ils crieront vers moi à haute voix, je ne les écouterai point.



IL cria ensuite devant moi avec une voix forte, et me dit : Ceux qui doivent visiter la ville sont proche, et chacun tient en sa main un instrument de mort.

2 En même temps je vis venir six hommes du côté de la porte supérieure qui regarde vers le septentrion, ayant chacun à la main un instrument de mort. Il y en avait aussi un au milieu d’eux qui était revêtu d’une robe de fin lin, et qui avait une écritoire pendue sur les reins ; et étant entrés ils se tinrent près de l’autel d’airain.

3 Et la gloire du Dieu d’Israël s’éleva de dessus le chérubin où elle était, et vint à l’entrée de la maison du Seigneur, et elle appela celui qui était vêtu d’une robe de lin, et qui avait une écritoire pendue sur les reins.

4 Et le Seigneur lui dit : Passez au travers de la ville, au milieu de Jérusalem, et marquez un thau sur le front des hommes qui gémissent, et qui sont dans la douleur de voir toutes les abominations qui se font au milieu d’elle.

5 Et j’entendis ce qu’il disait aux autres : Suivez-le, et passez au travers de la ville, et frappez indifféremment. Que votre œil ne se laisse point fléchir, et ne soyez touchés d’aucune compassion.

6 Tuez tout, sans qu’aucun échappe, vieillards, jeunes hommes, vierges, femmes et enfants : mais ne tuez aucun de ceux sur le front desquels vous verrez le thau écrit ; et commencez par mon sanctuaire. Ils commencèrent donc le carnage par les plus anciens qui étaient devant la maison.

7 Et il leur dit : Profanez la maison, et remplissez le parvis de corps tout sanglants, et sortez ensuite. Et étant sortis ils allèrent tuer tous ceux qui étaient dans la ville.

8 Et après qu’ils eurent fait tout ce carnage, je demeurai là ; et m’étant jeté le visage contre terre, je dis en criant : Hélas ! hélas ! hélas ! Seigneur Dieu ! perdrez-vous donc tout ce qui reste d’Israël, en répandant votre fureur sur Jérusalem ?

9 Et il me dit : L’iniquité de la maison d’Israël et de la maison de Juda est dans le dernier excès. La terre est toute couverte de sang, la ville est remplie de gens qui m’ont quitté, parce qu’ils ont dit : Le Seigneur a abandonné la terre, le Seigneur ne vous voit point.

10 C’est pourquoi mon œil ne se laissera point fléchir ; je ne serai point touché de compassion, et je ferai tomber sur leurs têtes les maux qu’ils méritent.

11 Alors celui qui était vêtu d’une robe de lin, et qui avait une écritoire pendue sur ses reins, dit ces mots : J’ai fait ce que vous m’avez commandé.



J’EUS encore une vision. Il parut sur le firmament qui était sur la tête des chérubins, comme une pierre de saphir, et comme une espèce de trône qui s’élevait au-dessus d’eux.

2 Et le Seigneur dit à l’homme vêtu d’une robe de lin : Allez au milieu des roues qui sont sous les chérubins, et prenez plein votre main des charbons de feu qui sont entre les chérubins, et répandez-les sur la ville. Et il s’y en alla devant moi.

3 Les chérubins étaient au côté droit de la maison du Seigneur lorsqu’il y entra, et une nuée remplit le parvis intérieur.

4 La gloire du Seigneur s’éleva de dessus les chérubins, et vint à l’entrée de la maison ; et la maison fut couverte de la nuée, et le parvis fut rempli de l’éclat de la gloire du Seigneur.

5 Le bruit des ailes des chérubins retentissait jusqu’au parvis extérieur, et paraissait comme la voix du Dieu tout-puissant qui parlait.

6 Le Seigneur ayant donc fait ce commandement à celui qui était vêtu d’une robe de lin, et lui ayant dit, Prenez du feu du milieu des roues qui sont entre les chérubins ; il y alla, et se tint près d’une des roues.

7 Alors l’un des chérubins étendit sa main du milieu des chérubins, vers le feu qui était entre les chérubins, et en ayant pris, il le mit dans les mains de celui qui était vêtu d’une robe de lin, qui l’ayant reçu s’en revint.

8 Et il parut dans les chérubins comme une main d’homme qui était sous leurs ailes.

9 Voici encore ce que je vis : Il me parut quatre roues près des chérubins. Il y