Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/843

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


50 Sa miséricorde se répand d’âge en âge sur ceux qui le craignent.

51 Il a déployé la force de son bras : il a dissipé ceux qui s’élevaient d’orgueil dans les pensées de leur cœur.

52 Il a renversé les grands de leurs trônes, et il a élevé les petits.

53 Il a rempli de biens ceux qui étaient affamés, et il a renvoyé vides ceux qui étaient riches.

54 Il s’est souvenu de sa miséricorde, et il a pris en sa protection Israël, son serviteur,

55 selon la promesse qu’il a faite à nos pères, à Abraham et à sa race pour toujours.

56 Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois ; et elle s’en retourna ensuite en sa maison.

57 Cependant le temps auquel Élisabeth devait accoucher arriva, et elle enfanta un fils.

58 Ses voisins et ses parents ayant appris que le Seigneur avait signalé sa miséricorde à son égard, s’en réjouissaient avec elle ;

59 et étant venus le huitième jour pour circoncire l’enfant, ils le nommaient Zacharie, du nom de son père.

60 Mais sa mère prenant la parole, leur dit : Non ; mais il sera nommé Jean.

61 Ils lui répondirent : Il n’y a personne dans votre famille qui porte ce nom.

62 Et en même temps ils demandaient par signe au père de l’enfant, comment il voulait qu’on le nommât.

63 Ayant demandé des tablettes, il écrivit dessus : Jean est son nom. Ce qui remplit tout le monde d’étonnement.

64 Au même instant sa bouche s’ouvrit, sa langue se délia, et il parlait en bénissant Dieu.

65 Tous ceux qui demeuraient dans les lieux voisins, furent saisis de crainte. Le bruit de ces merveilles se répandit dans tout le pays des montagnes de Judée ;

66 et tous ceux qui les entendirent, les conservèrent dans leur cœur, et ils disaient entre eux : Quel pensez-vous que sera un jour cet enfant ? Car la main du Seigneur était avec lui.

67 Et Zacharie, son père, ayant été rempli du Saint-Esprit, prophétisa, en disant :

68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, de ce qu’il a visité et racheté son peuple ;

69 de ce qu’il nous a suscité un puissant Sauveur dans la maison de son serviteur David,

70 selon qu’il avait promis par la bouche de ses saints prophètes, qui ont été dans les siècles passés,

71 de nous délivrer de nos ennemis, et des mains de tous ceux qui nous haïssent :

72 pour exercer sa miséricorde envers nos pères, et se souvenir de son alliance sainte ;

73 selon qu’il a juré à Abraham, notre père, qu’il nous ferait cette grâce,

74 qu’étant délivrés des mains de nos ennemis, nous le servirions sans crainte,

75 dans la sainteté et dans la justice, marchant en sa présence tous les jours de notre vie.

76 Et vous, petit enfant, vous serez appelé le prophète du Très-Haut : car vous marcherez devant la face du Seigneur, pour lui préparer ses voies ;

77 pour donner à son peuple la connaissance du salut, afin qu’il obtienne la rémission de ses péchés,

78 par les entrailles de la miséricorde de notre Dieu, qui a fait que ce Soleil levant est venu nous visiter d’en haut,

79 pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, et pour conduire nos pieds dans le chemin de la paix.

80 Or l’enfant croissait, et se fortifiait en esprit ; et il demeurait dans le désert jusqu’au jour où il devait paraître devant le peuple d’Israël.



VERS ce même temps on publia un édit de César Auguste, pour faire un dénombrement des habitants de toute la terre.

2 Ce fut le premier dénombrement qui se fit par Cyrinus, gouverneur de Syrie.

3 Et comme tous allaient se faire enregistrer, chacun dans sa ville,

4 Joseph partit aussi de la ville de Nazareth, qui est en Galilée, et vint en Judée à la ville de David, appelée Bethléhem ; parce qu’il était de la maison et de la famille de David ;

5 pour se faire enregistrer, avec Marie, son épouse, qui était grosse.

6 Pendant qu’ils étaient là, il arriva que le temps auquel elle devait accoucher, s’accomplit :

7 et elle enfanta son Fils premier-né ; et l’ayant emmaillotté, elle le coucha dans une crèche ; parce qu’il n’y avait point de place pour eux dans l’hôtellerie.

8 Or il y avait aux environs, des bergers qui passaient les nuits dans les champs, veillant tour à tour à la garde de leur troupeau ;

9 et tout d’un coup un ange du Seigneur se présenta à eux, et une lumière divine les environna : ce qui les remplit d’une extrême crainte.

10 Alors l’ange leur dit : Ne craignez point : car je viens vous apporter une nouvelle qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie :

11 c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur ;

12 et voici la marque à laquelle vous le reconnaîtrez : Vous trouverez un enfant