Page:Lemaistre de Sacy - La sainte Bible 1855.pdf/929

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


26 a dit : Allez vers ce peuple, et lui dites : Vous écouterez, et en écoutant vous n’entendrez point ; vous verrez, et en voyant vous ne verrez point.

27 Car le cœur de ce peuple s’est appesanti, et leurs oreilles sont devenues sourdes, et ils ont fermé leurs yeux ; de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur cœur ne comprenne, et que s’étant convertis, je ne les guérisse.

28 Sachez donc, que ce salut de Dieu est envoyé aux gentils, et qu’ils le recevront.

29 Lorsqu’il leur eut dit ces choses, les Juifs s’en allèrent, ayant de grandes contestations entre eux.

30 Paul ensuite demeura deux ans entiers dans un logis qu’il avait loué, où il recevait tous ceux qui venaient le voir ;

31 prêchant le royaume de Dieu, et enseignant ce qui regarde le Seigneur Jésus-Christ avec toute liberté, sans que personne l’en empêchât.




ÉPITRE DE SAINT PAUL


AUX


ROMAINS.
_________




PAUL, serviteur de Jésus-Christ, apôtre par la vocation divine, choisi et destiné pour annoncer l’Évangile de Dieu,

2 qu’il avait promis auparavant par ses prophètes, dans les Écritures saintes,

3 touchant son Fils, qui lui est né, selon la chair, du sang et de la race de David ;

4 qui a été prédestiné pour être Fils de Dieu dans une souveraine puissance, selon l’Esprit de sainteté, par sa résurrection d’entre les morts ; touchant, dis-je, Jésus-Christ notre Seigneur ;

5 par qui nous avons reçu la grâce et l’apostolat, pour faire obéir à la foi toutes les nations, par la vertu de son nom ;

6 au rang desquelles vous êtes aussi, comme ayant été appelés par Jésus-Christ :

7 à vous tous qui êtes à Rome, qui êtes chéris de Dieu, et appelés pour être saints. Que Dieu, notre Père, et Jésus-Christ notre Seigneur, vous donnent la grâce et la paix !

8 Premièrement, je rends grâces à mon Dieu pour vous tous, par Jésus-Christ, de ce qu’on parle de votre foi dans tout le monde.

9 Car le Dieu que je sers par le culte intérieur de mon esprit dans l’Évangile de son Fils, m’est témoin que je me souviens sans cesse de vous ;

10 lui demandant continuellement dans mes prières, que, si c’est sa volonté, il m’ouvre enfin quelque voie favorable pour aller vers vous :

11 car j’ai grand désir de vous voir, pour vous faire part de quelque grâce spirituelle, afin de vous fortifier ;

12 c’est-à-dire, afin qu’étant parmi vous, nous recevions une mutuelle consolation dans la foi qui nous est commune.

13 Aussi, mes frères, je ne veux pas que vous ignoriez que j’avais souvent proposé de vous aller voir, pour faire quelque fruit parmi vous, comme parmi les autres nations ; mais j’en ai été empêché jusqu’à cette heure.

14 Je suis redevable aux Grecs et aux barbares, aux savants et aux simples.

15 Ainsi, pour ce qui est de moi, je suis prêt à vous annoncer aussi l’Évangile, à vous qui êtes à Rome :

16 car je ne rougis point de l’Évangile, parce qu’il est la vertu de Dieu, pour sauver tous ceux qui croient, premièrement les Juifs, et puis les gentils.

17 Car la justice de Dieu nous y est révélée, la justice qui vient de la foi, et se perfectionne dans la foi, selon qu’il est écrit : Le juste vit de la foi.

18 On y découvre aussi la colère de Dieu, qui éclatera du ciel contre toute l’impiété et l’injustice des hommes, qui retiennent la vérité de Dieu dans l’injustice ;

19 parce qu’ils ont connu ce qui peut