Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t1, 1887.djvu/428

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.




L. DE RONCHAUD


1816




Louis de Ronchaud est né le 9 décembre 1816, à Lons-le-Saulnier. Il a publié quatre volumes de poésies : les Heures (1842), Comédies philosophiques, Poèmes dramatiques (1883), et Poèmes de la Mort (1887). Lamartine et l’art grec, tels ont été les deux maîtres de M. de Ronchaud, qui est à la fois un savant et un lettré. Toutefois, ses œuvres portent bien la marque de son propre esprit. Il s’est inspiré du grand poète et de la belle Grèce, mais sans renoncer à être personnel.

Le goût exquis, la délicatesse, la réserve, voilà les qualités particulières de cet écrivain éminemment distingué. Quand il tient la plume, M. de Ronchaud vise surtout à l’harmonie, à la finesse, à l’exacte nuance de l’expression. Ce sont là des vertus assez rares et qui lui font, à juste titre, une place à part parmi les poètes et les prosateurs contemporains.

Ses œuvres se trouvent chez A. Lemerre.

E. Ledrain.
______



PHIDIAS




Quand Phidias un jour vit son œuvre achevée,
              Quand l’artiste pieux
Vit surgir devant lui la majesté rêvée
                        Du souvenir des Dieux ;