Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t3, 1888.djvu/397

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





ÉMILE GOUDEAU


1850




Émile Goudeau, est né à Périgueux en 1850. Son père, sculpteur de talent, était obligé de fabriquer des monuments funèbres pour vivre, de sorte que l’enfant fut élevé au milieu des tombeaux. Sans lui rien enlever de sa gaieté gasconne, cette vue constante d’objets qui auraient dû le porter à la mélancolie lui a communiqué une sorte de philosophie épicurienne.

Après avoir publié ses poésies dans plusieurs journaux, M. Goudeau les a réunies en trois volumes intitulés: Fleurs du Bitume, Poèmes ironiques, et La Revanche des Bêtes. Elles se distinguent toutes par une saveur originale et une grande franchise d’impression.

Ses œuvres ont été éditées par P. Ollendorff et par A. Lemerre.

a. l.


____________



LES ROMAINES



Les voyez-vous passer, les belles affranchies ?
Sur les chemins sablés et les routes blanchies,
Que l’esclave arroseur humecte à longs jets d’eau,
Leurs chars à huit ressorts volent, et le badaud
Lutécien s’écrie : « Oh ! la belle païenne ! »