Page:Lemerre - Anthologie des poètes français du XIXème siècle, t4, 1888.djvu/395

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.





ALBERT GIRAUD


1860




Albert Giraud, né le 23 juin 1860 à Louvain (Brabant), débuta dans la poésie par Pierrot Lunaire (1884), un petit volume de rondels habilement tournés, mais non exempts de réminiscences. Son second livre, Hors du Siècle (1888), marque un progrès ; il y a une recherche d’images et des effets de couleur par lesquels le poète se rattache, lui aussi, à la tradition coloriste des artistes de sa race.

Ses œuvres ont été publiées par A. Lemerre et Léon Vanier.

a. l.





BROSSEUR DE LUNE




Un très pâle rayon de Lune
Sur le dos de son habit noir,
Pierrot-Willette sort le soir
Pour aller en bonne fortune.

Mais sa toilette l’importune :
Il s’inspecte et finit par voir
Un très pâle rayon de Lune
Sur le dos de son habit noir.