Page:Les Mille et Une Nuits, trad. Galland, Le Normant, 1806, V.djvu/69

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


HISTOIRE

DU PRINCE ZEYN ALASNAM,
ET DU ROI DES GÉNIES.




Un roi de Balsora possédoit de grandes richesses. Il étoit aimé de ses sujets ; mais il n’avoit point d’enfans, et cela l’affligeoit beaucoup. Cependant il engagea par des présens considérables tous les saints personnages de ses états à demander au ciel un fils pour lui ; et leurs prières ne furent pas inutiles : la reine devint grosse, et accoucha très-heureusement d’un prince qui fut nommé Zeyn Alasnam, c’est-à-dire, l’Ornement des statues.

Le roi fit assembler tous les astrologues de son royaume, et leur ordonna de tirer l’horoscope de l’en-