Page:Les Mille et Une Nuits, trad. Galland, Le Normant, 1806, VIII.djvu/425

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


HISTOIRE

DU ROI IBRAHIM

ET DE SON FILS.




« Le roi Ibrahim avoit beaucoup agrandi par ses conquêtes, l’empire qu’il avoit reçu de ses ancêtres, et avoit réduit sous son obéissance tous les rois ses voisins. Chéri de ses sujets, redouté des étrangers, tout sembloit concourir à son bonheur. Une seule chose l’empêchoit d’être parfaitement heureux. Quoiqu’il eût plusieurs femmes, et que son serail fût rempli des plus belles esclaves, aucune ne l’avoit encore rendu père. Un jour qu’occupé de cette idée, il s’affligeoit en pensant que son royaume passeroit un jour dans des mains