Page:Lettre de Hugh McMillan 1885-11-18.djvu/1

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Rigaud, 18 Novr 1885.

M A. Desjardins
Montréal,
Mon cher collègue, La journée de mardi lundi a été la dernière scène du dernier acte du drame Riel, et probablement la première scène d'un drame qui aura son dénouement à la Chambre des Communes. Nous avons bondé nos vaisseaux, nous les députés conservateurs de la Province de Québec, et nous ne pouvons plus reculer. Que va surgir de ce nouveau mouvement, nous n'en savons encore rien. Mais l'expérience du passé ne nous dit elle pas que nous devrions prendre immédiatement les moyens de ne pas laisser crouler le parti