Page:Lignon - Importance de la conformation de la tête sur les aptitudes du cheval.djvu/10

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
— 13 —

Ce principe appuyé par l’autorité du célèbre Cuvier, qui avait vu que le développement des mâchoires, et par suite de la face, était en rapport avec le degré de stupidité et de férocité des animaux, fut sans doute celui qui donna à Camper l’idée de mesurer le degré d’intelligence des races, au moyen de l’angle facial, qui aurait pour type essentiel l’angle droit, qu’on rencontre à peu près chez l’homme le plus élevé, et qui se ferme d’autant plus qu’on descend plus bas dans l’échelle zoologique. — Le crocodile, dont l’instinct est connu, a les mâchoires emmanchées de manière qu’il est difficile de connaître quelles sont les dimensions du crâne dont les limites sont presque complètement effacées. On pourrait citer bien d’autres exemples encore.

Une preuve à l’appui de cette opinion, c’est que dans l’espèce humaine, l’homme intelligent a su domestiquer les autres, les captiver, les soumettre. En effet, les esclaves n’ont-ils pas de tout temps appartenu à la race nègre ? et encore étaient-ils fiers d’appartenir à des maîtres qui les dressaient et leur donnaient tout ce qui leur était nécessaire. Cela s’observe aussi pour certains animaux qui, comme les nègres, sont susceptibles d’être domestiques et soumis à des maîtres qui s’en servent pour satisfaire leurs besoins, leurs goûts et leurs caprices.

Parmi ces animaux on peut citer en première ligne le cheval. Après avoir donné quelques explications sur la conformation de la tête de l’homme, il s’agit de passer à celles du cheval pour bien les comparer et tirer de ce rapprochement des enseignements utiles dans l’étude des qualités des divers types de chevaux. En comparant la tête de l’homme à celle du cheval, on sent déjà la distance considérable qui sépare ces deux êtres au point de vue intellectuel. En effet, le cheval a une tête longue, relativement peu renflée dans la partie