Page:Lissagaray - Histoire de la Commune de 1871, MS.djvu/541

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



circonstance par M. le prévôt Ossude et son digne acolyte n’eut pas l’heureuse issue qu’ils en attendaient. Au moment même où l’on me recherchait au Luxembourg, je venais d’être dirigé sur Versailles. Sans cette circonstance fortuite, je me trouverais, à cette heure, bien empêché sans doute de me dire une fois de plus, mon cher Pelletan, votre tout dévoué concitoyen et ami. »

Ulysse Parent.


XXVII


du Châtelet ils étaient conduits dans la cour de la caserne Lobau.

« Du côté de l’École Militaire, la scène est en ce moment fort émouvante ; on y amène continuellement des prisonniers et leur procès est déjà terminé, ce n’est que détonations. » (Siècle, 28 mai.)

« Les cours martiales fonctionnent dans Paris avec une activité inouïe sur plusieurs points spéciaux. À la caserne Lobau, à l’École Militaire, la fusillade s’y fait entendre en permanence. C’est le compte que l’on règle aux misérables qui ont pris part ouvertement à la lutte. » (Liberté, 30 mai.)

« Depuis le matin (dimanche 28 mai), un cordon épais se forme devant le théâtre (Châtelet) où siège en permanence une cour martiale. De temps à autre, on en voit sortir une bande de quinze à vingt individus, composée de gardes nationaux, de civils, de femmes, d’enfants de quinze à seize ans.

« Ces individus sont condamnés à mort. Ils marchent deux par deux, escortés par un peloton de chasseurs qui ouvre et ferme la marche. Ce cortège suit le quai de Gèvres et pénètre dans la caserne républicaine, place Lobau. Une minute après, on entend retentir du dedans des feux de peloton et des décharges successives de mousqueterie ; c’est la sentence de la cour martiale qui vient de recevoir son exécution.

« Le détachement de chasseurs revient au Châtelet chercher d’autres condamnés. La foule parait vivement impressionnée en entendant le bruit de ces fusillades. » (Journal des Débats, 30 mai 1871.)